Sac à baguettes

Un sac à baguettes bien pratique !

Découpez un morceau de tissus :
73 cm x 26 cm pour 1 baguette
73 cm x 41 cm pour 2 /3 baguettes

Surfiler tout le tour du tissus, au point ziz-zag ou à la surjeteuse.

Replier l’une des extrémités à 1,5 cm du bord, épingler. Plier en 2 un morceau de ruban de 10 cm de longueur. L’épingler à 2 cm du bord et coudre tout le long.

Plier le tissus en deux dans le sens de la longueur, endroit contre endroit et coudre le bas et le côté.

 

 

 

 

 

 

Retourner le tissus et coudre un bouton à environ 13 centimes du bord sur le coté où le ruban est cousu.

  

​​Vous pouvez l’enrouler sur lui-même, il ne prendra pas de place dans votre sac à main !

L’assouplissant naturel

Merci Sylvie pour cette recette testée et approuvée !

Assouplissant maison au vinaigre

1 bouteille en verre
500 ml d’eau
300 ml de vinaigre blanc ou cristal
2 cuillère à soupe de bicarbonate
Peaux de citrons ou d’oranges

Faire macérer les peaux d’agrumes dans le vinaigre pendant 3 semaines.

 

Après 3 semaines :
Diluer le bicarbonate dans l’eau.
Rajouter avec précaution le vinaigre débarrassé des agrumes, le mélange va mousser et monter, procédez petit à petit pour éviter que ça déborde (c’est la réaction vinaigre, bicarbonate qui fait ça).
L’assouplissant est parfumé naturellement sans ajouter d’huiles essentielles.
Secouer la bouteille avec précaution avant chaque utilisation.
Mettre environ 50/60 ml dans le bac assouplissant à chaque lessive.

 

Fabriquer un lombricomposteur à 3 étages !

Une expérience menée avec les Petits Débrouillards de Nîmes. Merci pour l’accueil !

Matériel :

4 bacs de frigolite servant à transporter des poissons et 1 couvercle

Le 4ème bac servira uniquement pour récupérer des morceaux de polystyrène pour boucher les trous (ou bouchons en liège).

Il est impératif que les bacs soient en bon état et s’emboitent parfaitement pour éviter l’invasion de petits moucherons et autres insectes non désirables.

 

 

Fabrication du couvercle

Prendre le couvercle et percer des petits trous à l’aide d’une aiguille très fine de 1,5 à 2 mm afin de faciliter les échanges d’air entre l’intérieur du lombricomposteur et l’extérieur.

 

Fabriquer les 2 bacs

Prendre les 2 bacs et percer les trous qui permettront à l’engrais liquide de s’écouler et aux vers de circuler. Pour cela tracer l’emplacement des trous sur le fond des bacs à l’aide d’un stylo puis percer des trous de 5 mm à l’aide d’un tournevis espacés de 1,5 à 2 cm

Terminer le lombricompteur

Boucher les trous des angles avec du polystyrène du dernier bac mis de coté en découpant des morceaux puis insérer les morceaux dans les trous ou des bouchons en liège.

Afin d’avoir une bonne étanchéité, ajouter un peu de plâtre ou de mastic à l’intérieur des bacs à l’endroit des trous bouchés.

Quels vers ?

  • Eisenia andreï : très rouge, il apprécie les matières fraiches
  • Eisenia foetida : également appelé vers du fumier, il est rouge tigré de gris ou de jaune et aime les matières en décomposition

Quelle quantité de vers ?

 Pour 2 personnes

500 g de déchets organiques par jour

250 g de vers

Taille du bac 60*60*30cm

Comment se procurer des vers ?

  •  demander à une personne qui possède un lombricomposteur de vous donner une partie de son cheptel. (sur le site « Plus2vers » il y a des donneurs)
  • récupérer des vers dans un compost. Les vers de terre qui peuvent être utilisés dans votre lombrocomposteur se trouvent dans la partie « pourrie » du compost.

Que mangent les vers ?

Lombricompostable Non-lombricompostable
Épluchures. Restes d’agrumes.
Restes de fruits. Restes de viandes et de poissons dont les os et les arêtes.
Pâtes, riz non assaisonnés Vinaigre.
Papiers et cartons découpés en morceaux Restes d’ail, d’oignons, d’échalotes…
Coquilles d’œufs broyées et séchées Excréments (couches, litière d’animaux).
Marc de café et filtres en papier découpés en morceaux. Matières grasses.
Épluchures de pomme de terre (en petite quantité) Résidus salés.

Quelle température ?

 La température optimale pour les vers est comprise entre 15 et 25°C mais ils peuvent survivre à des températures allant de 0°C à 40°C mais ils seront moins productifs.

Comment débuter le lombricompostage ?

 Il faut d’abord préparer la litière, c’est dans celle-ci que les vers seront installés.

Pour la préparer, il faut partir d’un mélange de papiers et cartons découpés finement et humidifiés. Un découpage fin permet d’obtenir un litière aérée. La présence d’air (oxygène) est indispensable au processus de lombricompostage.

  • Patienter quelques jours afin que les vers s’adaptent.
  • Commencer l’alimentation avec des déchets organiques (épluchures…) non nettoyés. Le sable et terre facilite le travail des vers.
  • Compléter avec une couche de matière carbonés (journaux et cartons découpés finement. L’équilibre matière azotée/matière carbonée est indispensable au bon fonctionnement du lombricomposteur. Il faut environ ¾ de matière azotée (déchets organiques) pour ¼ de matière carbonée.
  • Recouvrir le tout d’un vieux tissus ou d’une vieille serpillière afin de conserver l’humidité.

L’apport doit être varié, découpé très finement et réalisé sans trop déranger les vers.

Quand récolter le compost ?

 Le compost peu être récolté au bout de 4 à 6 mois lorsque que la matière est bien décomposée et qu’il a pris une couleur brune.

Comment retirer le compost ?

Il suffit de préparer une litière selon le processus ci dessus et d’insérer la nourriture dans le bac du dessus. Les vers migreront progressivement (au bout de 2 à 3 semaines) vers ce bac dont le contenu conviendra mieux à leur mode de vie.

Que faire de votre compost ?

Le jus, dilué au dixième est un très bon engrais.

Le compost issu de votre lombrocomposteur peut lui aussi être utilisé comme engrais. Il ne faut pas le surdoser, l’incorporer dans une proportion allant de 5 à 25% au substrat de vos plantes.

Un problème ? une solution :

 

Problème Cause Solution
Présence de moucherons Le milieu est déséquilibré. Trop de nourriture organique. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…).
Le lombricomposteur est mal fermé Fermer le lombricomposteur
De la nourriture est accessible Couvrir la nourriture à l’aide d’une serpillière, de litière ou d’un tee-shirt en coton
Odeur de pourrie et non pas de sous bois. Trop de nourriture Diminuer la quantité de nourriture
Odeur d’ammoniac Trop de matière fraiche (riche en azote) Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…).
Odeur de soufre Litière trop humide et il n’y a pas assez d’air au fond du lombricomposteur. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ouvrir légèrement le couvercle du lombricomposteur et diminuer temporairement les apports.
Des vers grimpent sur les parois Litière trop humide. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ouvrir légèrement le couvercle du lombricomposteur et diminuer temporairement les apports.

Ajouter des coquilles d’œufs sèches

Apparition de petits vers blanc. Litière trop acide. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ajouter des coquilles d’œufs sèches.

Piéger les vers avec de la mie de pain humide.

 

Une pochette à mouchoirs !

2 jolis tissus
1 petit bouton
2 cm de lien élastique
Coupez 2 rectangles de tissus de 10x21cm.
Surjeter les bords des tissus (ou point zig zag).
Mettre les rectangles endroit contre endroit. Positionner le lien au milieu d’un des petit côté, la boucle vers le tissus.

Coudre ensemble les deux rectangles par les petits cotés (passer plusieurs fois au niveau du lien pour consolider la couture).

Retournez le tissus et repasser les bords.

Plier la pochette sur elle-même (1/3 et 2/3 soit 3cm et 6cm) et coudre les bords.

 

Retourner le tout et coudre le bouton.

Et voilà un très beau cadeau !
A compléter avec les mouchoirs de Fanny !

Le dentifrice au savon de Marseille de Sylvie

Surprenant en bouche mais finalement agréable…

Tout est une question d’habitudes…

Ingrédients :

– environ 20 g de savon de Marseille vert de chez Rampal Latour
– 3 gouttes d’huile essentielle Menthe poivrée bio
– 3 gouttes d’huile essentielle TeaTree bio

Recette :

Râpez un couteau contre le savon de Marseille pour en faire de petites miettes les plus fines possibles.
Mettez les miettes de savon dans un bol avec quelques gouttes d’eau.
Mélangez pour obtenir une pâte lisse. Ajoutez si nécessaire un peu d’eau au fur et à mesure.
Laissez reposer une heure.
Ajoutez les gouttes d’huile essentielle (n’en mettez pas plus car les HE sont très concentrées).
Versez le mélange dans un petit bocal en verre propre avec couvercle.
Pour le brossage des dents, mettez sur votre brosse une quantité infime car le dentifrice mousse énormément.

Le sac à vrac très très facile

Impossible de faire plus simple ! A la machine ou à la main…

Ici une serviette ancienne récupérée dans un grenier.

Positionner une serviette ou un mouchoir (la face endroit contre la table, on voit donc les coutures).

Poser un cordon plié en deux (la boucle au bord).

Ici, le cordon utilisé est une bande de 1 cm d’un vieux t-shirt. La longueur idéale du cordon est deux fois la hauteur du mouchoir.

Plier en deux bord à bord. Coudre le côté droit et le bas en renforçant l’endroit où se trouve le cordon. Retourner, et voilà, fini !!!

Apéro graines de courges

100 % local

Lorsque vous réalisez une soupe de courge, utilisez les graines !

Choisissez préférence une courge bio et de plein champ.

1- Ouvrir la courge en quarts.

2- Prélever les graines avec les filaments.

3- Trier les graines d’un côté, les filaments dans la soupe.

4- Faire chauffer la poêle avec un filet d’huile d’olive, mettre les graines à griller à feu doux avec le sel et du piment des Cévennes dosé selon votre goût. C’est prêt lorsque les graines sont bien dorées.

5- Laisser refroidir et déguster.

On peut remplacer le piment par du curry ou du cumin. Et bien sur, avec la chair de la courge, on se mitonne une bonne soupe !

 

 

 

Le meilleur coulis de tomates, c’est le votre !

100 % tomates, 100 % local

Demandez à votre commerçant un lot à bas prix : au marché, aux halles, chez le maraîcher.  Choisissez les de préférence bio et de plein champ. Elles peuvent être moches et un peu abîmées, mais pas moisies…

  • 5 kg de tomates bien mures
  • 8 pots et couvercles flip* en bon état
  • 2 bouteilles
  • 1 grande casserole qui peut contenir les pots fermés
  • 1 casserole pour faire cuire les tomates
  • 1 passoire et une casserole ou un saladier en dessous
  • 1 moulin à légumes et une casserole ou un saladier en dessous (attention que ce soit bien stable…)

1- Faire bouillir les pots et les couvercles 20 minutes et les essuyer avec un torchon bien propre.

2- Laver les tomates, les couper en gros morceaux sans enlever la peau et ni le pédoncule.

3- Cuire à feu moyen jusqu’à ce qu’elles soient bien souples. Mettre deux louches dans la passoire, attendre 10 secondes, puis transvasez la pulpe dans le moulin à légumes. Remettre 2 louches dans la passoire, cela va s’égoutter le temps que vous passiez au moulin les deux premières louches.

4- Procéder ainsi de suite jusqu’à épuisement des tomates cuites. De temps à autres, il faut enlever les peaux qui restent au dessus du moulin.

5 – Mettre en bouteille le jus de tomates que vous conservez au frigo 2 à 3 jours maximum.

6- Mettre le coulis en pots. Ne pas trop remplir, laissez au moins 2 cm de vide, et bien fermer.

7- Stériliser les pots : les mettre dans la casserole, couvrir d’eau, faire bouillir 45 minutes. Laisser refroidir dans l’eau.

8- Vérifier que le flip* des couvercles est bien enfoncé. Si ce n’est pas le cas, consommer le pot rapidement ou recommencer la stérilisation.  On peut les conserver sur une étagère 6 à 8 mois.

Varier les plaisirs en ajoutant des carottes, oignons, céleri, ail, basilic, sel, poivre… qu’on aura fait revenir avant de les ajouter au coulis. Il est alors conseillé de mixer le tout avant de mettre en pots.

Selon la variété de tomate utilisée, vous obtiendrez plus ou moins de jus et plus ou moins de coulis. Si vous n’avez pas assez de pots pour le coulis, vous pouvez le conservez au frigo quelques jours et le stériliser avec la prochaine tournée ou le déguster…

 

* flip = petit rond au milieu des couvercles qui fait pok!!!

Mouchoirs lavables super facile, allez on se lance!

En tant qu’allergique, j’avoue avoir eu beaucoup de mal à penser buy viagra cheap pouvoir me passer du bon vieux Kleenex jetable! Mais bon il y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis! Alors je me lance, on va essayer.

Mon impératif : que le tissu soit ultra doux pour mon petit nez fragile et que le format ainsi que la couleur ressemble à un vrai Kleenex !

Pour une dizaine de mouchoirs, il vous faudra: 

– un t-shirt blanc récupéré, en coton tout doux

– une paire de bons ciseaux

– une règle

– une pochette récupérée ou cousue pour l’occasion

 

 

Déroulé :

– Découper l’ensemble des coutures du t-shirt

– Repasser les morceaux de tissu obtenus

– Découper des carrés d’environ 18 cm de côté

 

 

 

 

– Plier en deux puis en 3 pour obtenir le format désiré et glisser les mouchoirs dans leur pochette prêts à être emmenés partout!

 

Avis :

L’avantage c’est que c’est très simple à faire, assez rapide (1h30 pour 10 mouchoirs) et cela ne nécessite pas beaucoup de matériel!

Je trouve le résultat plutôt bien niveau format, couleur et touché.

Maintenant on va voir à l’usage !

Fanny.

 

 

Ma première confiture d’abricots!

J’ai toujours vu ma grand-mère faire ses confitures avec lesquelles on se régalait tout l’hiver. Ca m’a toujours paru très long et contraignant alors j’ai eu du mal à m’y mettre!

Puis la semaine dernière j’avais un peu de temps pour moi et l’envie d’essayer. Alors me voilà partie!

J’ai regardé une recette sur internet mais qui n’était pas très claire s’agissant du poids d’abricots à acheter et du nombre de pots que cela donnerait, ce sera la surprise!

Ingrédients 

– 900 g d’abricots

– 400 g de sucre de canne (j’ai mis volontairement bien moins de sucre que dans la recette, le résultat donne une confiture un peu plus acide, perso je préfère)

– Extrait de vanille

Recette

– La veille dans un saladier mettre les abricots coupés en deux sans leur noyaux avec la totalité du sucre et l’extrait de vanille, laisser toute la nuit.

 

 

 

 

– Le lendemain, les abricots bien macérés auront rendu de l’eau. Mettre l’ensemble du contenu du saladier dans une casserole et porter à ébullition tout en enlevant l’écume qui se forme.

 

 

– Laisser cuire à feu doux pendant environ 35 min.

– Mettre en pot chaud puis retourner les pots jusqu’à refroidissement total.

 

 

Avis

Au final, surprise, les 900 g ne m’ont donné que 2 pots !!!!

Puis la prochaine fois je me suis dit que je couperais les abricots en plus petits morceaux pour avoir moins de peaux.

Par contre j’adore le gout!

Bon et puis finalement pour une première j’ai trouvé ça plutôt simple à faire et puis tellement de fierté de manger sa propre confiture et même de l’offrir! Alors sans hésiter, à vos marmites!

Fanny

Recette imparfaite de gâteau à l’orange

Pour ne plus jeter les peaux d’oranges…

Ingrédients :
– les peaux de 5/6 oranges (non traitées) sans les pédoncules
– 300 g de farine intégrale
– 1 c.à.c. (5 g) de bicarbonate
– 150 g de sucre
– 4 œufs
– beurre pour le moule

 

Recette :
– faire bouillir les peaux d’oranges pendant 20 minutes et les égoutter (cela pèse environ 600 g)
– beurrer et fariner un moule à gâteaux de 28 cm de diamètre
– préchauffer le four à 180°C
– mettre les peaux d’oranges dans un mixeur avec 2 œufs pour obtenir une sorte de purée
– ajouter à cette préparation la farine, le bicarbonate, le sucre, les 2 œufs restants et bien mélanger le tout
– verser dans le moule et enfourner pour 35-40 minutes
Recette imparfaite :
– le gâteau a un petit goût de pain d’épices, essayer avec vos épices préférées !
– la farine intégrale donne un gâteau plutôt dense… essayez avec de la T80 ou T65…
– prochain test : avec du citron ?
– faites nous part de vos tests !!!

 

Le printemps de Nîmes en transition

Projection du film Trashed au Sémaphore le 20 avril

Dans le cadre du Printemps de la transition, organisé par le collectif Nimes en transition dont fait partie Lulu Zed, nous avons proposé, en partenariat avec le Sémaphore, la projection du Film TRASHED suivi d’un échange autour des https://acheter-antibiotiques.com/ initiatives locales œuvrant à la réduction des déchets.

Une cinquantaine de spectateurs étaient présents, un succès d’après le Sémaphore! Et puis, malgré la dureté du film, quasiment tout le monde est resté à la fin pour des échanges intéressantes avec Mr Max PORTAL Directeur du Sitom Sud Gard et les différentes initiatives locales.

La journée de Nîmes en transition le 22 avril

Le printemps de la transition ça a aussi été la journée du 22 avril sur l’Esplanade et les allées Feuchères!

Beaucoup de monde sur notre stand pour des infos mais aussi pour participer à nos ateliers tawashi et sacs sans couture! Et en plus un magnifique soleil et encore de nouvelles adhésions !!! Quel enthousiasme de voir toutes ses initiatives et toutes ces personnes intéressées!

Les éco-journées de la Vaunage

Une initiative de l’association Abeilles et bio-diversité

Merci à Abeilles et bio-diversité de nous avoir permis de participer aux éco-journées de la Vaunage le 25 mars dernier, sur le thème des déchets. 

Dans une très bonne ambiance, nous avons proposé aux visiteurs de fabriquer des Tawashis et des sacs à partir de vieux t-shirt. Nous avons pu également présenter les différentes activités de l’association et recueillir de nouvelles adhésions.   

Cette journée nous a permis de rencontrer une famille Zéro Déchet de Roubaix ainsi que beaucoup d’autres acteurs locaux.

Bref, une journée très riche et très sympathique!

Les lingettes démaquillantes

Des lingettes réutilisables !

Version pdf

1-Découper des rectangles de tissus

Pour une lingette finie 8 x 9 = rectangle de 9 x 10 cm
1 rectangle dans du tissus coton léger
1 rectangle dans du tissus éponge (neuf ou récupéré)

2-Piquer

Placer les tissus endroit contre endroit.
Coudre selon la ligne rouge en laissant une ouverture de 4 cm.

3-Retourner la lingette

Retourner en faisant bien sortir les angles.

4- Faire les finitions

Coudre tout autour à la machine ou refermer l’ouverture à la main.

 

Le tawashi (ou chiffonnette)

Purchase Viagra

Avec des vieilles chaussettes !

Format pdf

Atelier réalisé dans le cadre de Nîmes en Transition

Chaussettes seules, ou trouées… plus elles sont épaisses et plus la chiffonnette est réussie.

Tracer un carré de 14 cm de côté sur une petite planche de bois de récup’.
A partir de chaque angle, compter 3 cm pour le premier clou, puis 2 cm entre chaque clous. Le mieux est d’utiliser des vis qui retiendront plus facilement le tissus.

 

Couper 10 bandes de chaussettes de 1 à 2 cm environ (mais toutes de la même taille). En disposer 5 verticalement.

 

Avec les 5 autres bandes, tisser dessus/dessous en alternant.

 

 

 

 

Prendre une boucle dans la main droite et une dans la main gauche.

Faire glisser la boucle de la main droite dans la boucle de la main gauche qui devient à son tour boucle gauche.

Faire ainsi tout le tour et bien tirer sur la dernière boucle.

A utiliser pour le ménage ou la vaisselle (pour l’aspect grattant, faire une poudre de coquilles d’œufs en les passant au mixer).

Les sacs à vrac de Laurence

Coudre des sacs à vrac, c’est facile !

Version pdf

1- Découper des rectangles de tissus

Coudre des sacs à vrac - Lulu Zed

Sac fini de 25 x 29 = rectangle de 52 x 32 cm
Sac fini de 20 x 25 = rectangle de 42 x 28 cm
Sac fini de 18 x 20 = rectangle de 38 x 23 cm

2- SurjeterCoudre des sacs à vrac - Lulu Zed

Les 4 côtés (ou point zig-zag machine à coudre).

Plier le rectangle en deux, endroit contre endroit.

Coudre à 1 cm du bord viagra generique de 2 côtés en s’arrêtant à 4 cm du bord haut (renforcez le départ, l’angle et l’arrivée en faisant des allers retours).

3- Ouvrir le haut de la couture au fer à repasser.Coudre des sacs à vrac - Lulu Zed

4- Rabattre envers contre envers jusqu’à 1 cm en dessous de l’ouverture.

Coudre des sacs à vrac - Lulu Zed

Maintenir avec des aiguilles.

5- Commencer à piquer un peu avant le milieu, selon la ligne rouge.

Attention aux aiguilles !

Après un premier passage, retirer les aiguilles et revenir en arrière, puis en avant, plusieurs fois pour renforcer la couture.

Continuer à faire le tour du sac jusqu’au point de départ.

Coudre des sacs à vrac - Lulu Zed

6- Passer une bande de 1 cm de large

Bande coupée dans un t-shirt… La passer avec une épingle et faire un nœud au bout.

Retourner et repasser.

 Coudre des sacs à vrac - Lulu Zed

C’est fini !

Version pdf

 

Le démêlant pour cheveux d’Ambre

Mise au point, testée et validée par Fanny pour sa fille Ambre !

Ingrédients :

150 ml d’eau
2 ml de glycérine végétale
10 ml d’huile de jojoba ou de coco
10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
5 gouttes de vitamine E (facultatif)
10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse
1 flacon vaporisateur de 200 ml

Recette :

Verser 50 ml d’eau + la glycérine végétale dans le flacon propre et sec.
Secouer pour mélanger.
Ajouter l’huile de jojoba ou de coco, l’huile essentielle de lavande, la vitamine E  et l’extrait de pépins de pamplemousse.
Compléter avec le reste d’eau.
Secouer avant chaque usage.

La lessive d’Alice

Mise au point, testée et validée par Alice !

Ingrédients :

3 l d’eau
20 cl de vinaigre blanc
100g de bicarbonate de soude
100g de cristaux de soude
100 g de copeaux de savon de Marseille
20 à 30 gouttes d’HE de citron (Citrus limon). L’huile essentielle de citron est un puissant nettoyant.
30 gouttes d’HE de lavande pour parfumer

Recette :

Faire chauffer 2 l d’eau dans un grand faitout et y ajouter le savon de Marseille pour le diluer. Remuer à feu doux pour le faire fondre.

Diluer les cristaux de soude, puis le bicarbonate dans 1 ld’eau chaude.

Ajouter dans le faitout le mélange cristaux de soude et bicarbonate, puis le restant d’eau.

Mixer le tout.

Laisser refroidir et ajouter les huiles essentielles (toujours à froid).

Attention, en refroidissant la lessive va se gélifier. Il faut régulièrement la re-mixer en rajoutant de l’eau au besoin. Le but est d’obtenir une lessive liquide et épaisse une fois froide.

Étiquetez les bouteilles et ne les laissez pas à portée des enfants…

Mettre l’équivalent d’un bouchon et demi de lessive directement sur le linge dans le tambour. Ne pas utiliser le réservoir à lessive car l’eau qui arrive est froide et va solidifier le savon.