Fabriquer un lombricomposteur à 3 étages !

Une expérience menée avec les Petits Débrouillards de Nîmes. Merci pour l’accueil !

Matériel :

4 bacs de frigolite servant à transporter des poissons et 1 couvercle

Le 4ème bac servira uniquement pour récupérer des morceaux de polystyrène pour boucher les trous (ou bouchons en liège).

Il est impératif que les bacs soient en bon état et s’emboitent parfaitement pour éviter l’invasion de petits moucherons et autres insectes non désirables.

 

 

Fabrication du couvercle

Prendre le couvercle et percer des petits trous à l’aide d’une aiguille très fine de 1,5 à 2 mm afin de faciliter les échanges d’air entre l’intérieur du lombricomposteur et l’extérieur.

 

Fabriquer les 2 bacs

Prendre les 2 bacs et percer les trous qui permettront à l’engrais liquide de s’écouler et aux vers de circuler. Pour cela tracer l’emplacement des trous sur le fond des bacs à l’aide d’un stylo puis percer des trous de 5 mm à l’aide d’un tournevis espacés de 1,5 à 2 cm

Terminer le lombricompteur

Boucher les trous des angles avec du polystyrène du dernier bac mis de coté en découpant des morceaux puis insérer les morceaux dans les trous ou des bouchons en liège.

Afin d’avoir une bonne étanchéité, ajouter un peu de plâtre ou de mastic à l’intérieur des bacs à l’endroit des trous bouchés.

Quels vers ?

  • Eisenia andreï : très rouge, il apprécie les matières fraiches
  • Eisenia foetida : également appelé vers du fumier, il est rouge tigré de gris ou de jaune et aime les matières en décomposition

Quelle quantité de vers ?

 Pour 2 personnes

500 g de déchets organiques par jour

250 g de vers

Taille du bac 60*60*30cm

Comment se procurer des vers ?

  •  demander à une personne qui possède un lombricomposteur de vous donner une partie de son cheptel. (sur le site « Plus2vers » il y a des donneurs)
  • récupérer des vers dans un compost. Les vers de terre qui peuvent être utilisés dans votre lombrocomposteur se trouvent dans la partie « pourrie » du compost.

Que mangent les vers ?

Lombricompostable Non-lombricompostable
Épluchures. Restes d’agrumes.
Restes de fruits. Restes de viandes et de poissons dont les os et les arêtes.
Pâtes, riz non assaisonnés Vinaigre.
Papiers et cartons découpés en morceaux Restes d’ail, d’oignons, d’échalotes…
Coquilles d’œufs broyées et séchées Excréments (couches, litière d’animaux).
Marc de café et filtres en papier découpés en morceaux. Matières grasses.
Épluchures de pomme de terre (en petite quantité) Résidus salés.

Quelle température ?

 La température optimale pour les vers est comprise entre 15 et 25°C mais ils peuvent survivre à des températures allant de 0°C à 40°C mais ils seront moins productifs.

Comment débuter le lombricompostage ?

 Il faut d’abord préparer la litière, c’est dans celle-ci que les vers seront installés.

Pour la préparer, il faut partir d’un mélange de papiers et cartons découpés finement et humidifiés. Un découpage fin permet d’obtenir un litière aérée. La présence d’air (oxygène) est indispensable au processus de lombricompostage.

  • Patienter quelques jours afin que les vers s’adaptent.
  • Commencer l’alimentation avec des déchets organiques (épluchures…) non nettoyés. Le sable et terre facilite le travail des vers.
  • Compléter avec une couche de matière carbonés (journaux et cartons découpés finement. L’équilibre matière azotée/matière carbonée est indispensable au bon fonctionnement du lombricomposteur. Il faut environ ¾ de matière azotée (déchets organiques) pour ¼ de matière carbonée.
  • Recouvrir le tout d’un vieux tissus ou d’une vieille serpillière afin de conserver l’humidité.

L’apport doit être varié, découpé très finement et réalisé sans trop déranger les vers.

Quand récolter le compost ?

 Le compost peu être récolté au bout de 4 à 6 mois lorsque que la matière est bien décomposée et qu’il a pris une couleur brune.

Comment retirer le compost ?

Il suffit de préparer une litière selon le processus ci dessus et d’insérer la nourriture dans le bac du dessus. Les vers migreront progressivement (au bout de 2 à 3 semaines) vers ce bac dont le contenu conviendra mieux à leur mode de vie.

Que faire de votre compost ?

Le jus, dilué au dixième est un très bon engrais.

Le compost issu de votre lombrocomposteur peut lui aussi être utilisé comme engrais. Il ne faut pas le surdoser, l’incorporer dans une proportion allant de 5 à 25% au substrat de vos plantes.

Un problème ? une solution :

 

Problème Cause Solution
Présence de moucherons Le milieu est déséquilibré. Trop de nourriture organique. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…).
Le lombricomposteur est mal fermé Fermer le lombricomposteur
De la nourriture est accessible Couvrir la nourriture à l’aide d’une serpillière, de litière ou d’un tee-shirt en coton
Odeur de pourrie et non pas de sous bois. Trop de nourriture Diminuer la quantité de nourriture
Odeur d’ammoniac Trop de matière fraiche (riche en azote) Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…).
Odeur de soufre Litière trop humide et il n’y a pas assez d’air au fond du lombricomposteur. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ouvrir légèrement le couvercle du lombricomposteur et diminuer temporairement les apports.
Des vers grimpent sur les parois Litière trop humide. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ouvrir légèrement le couvercle du lombricomposteur et diminuer temporairement les apports.

Ajouter des coquilles d’œufs sèches

Apparition de petits vers blanc. Litière trop acide. Ajouter de la nourriture carbonée (journaux, cartons…). Ajouter des coquilles d’œufs sèches.

Piéger les vers avec de la mie de pain humide.